samedi 17 septembre 2016

{ Lecture } # 10 Ma vie avec les chimpanzés de Jane Goodall

Nouvelle lecture, nouvelle découverte en cet fin d'été. Comme vous le savez, je suis passionnée d'éthologie et je suis tombée par hasard au rayon ado de la Bibliothèque sur un livre de Jane Goodall. Jane Goodall est une primatologue, anthropologue et éthologue britannique. Nous pouvons trouver une association française à son nom ici.


"Ma vie avec les chimpanzés" est un livre merveilleux et bien facile à lire même sans connaissance scientifique. Faut l'avouer, c'est un livre qu'elle a écrit pour les jeunes. Court, simple et rapide à lire. Voir même un peu trop rapide, bien que l'ayant lu 2 fois avant de le rendre à la Bibliothèque je me l'aurais bien gardé. A présent, j'ai hâte de découvrir ses autres livres.

4ème de couverture


Depuis l'enfance, Jane Goodall ne désire qu'une chose : passer sa vie à observer et à décrire le comportement des animaux. Mais comment faire ? Comment en vivre ?
Le bac en poche, elle entre dans une école de secrétariat. Sa mère lui assure qu'une bonne secrétaire peut toujours trouver du travail, et partout dans le monde. Jane enchaîne les petits boulots à Londres. Certains sont amusants. Mais la jeune fille les considère comme une étape. Elle guette sa chance.
La chance se présentera une première fois un mercredi matin sous la forme d'une lettre d'une ancienne camarade de classe l'invitant à passer des vacances au Kenya. Jane doit travailler et faire des économies pour s'offrir le billet. Ses efforts et son obstination paieront. Sur place, un anthropologue et paléontologue a besoin d'une secrétaire. En vérité, il est très impressionné par les vastes connaissances de la jeune fille sur la faune et la flore africaines.
C'est ainsi que commence l'histoire de Jane Goodall, celle d'une femme qui s'est donné les moyens d'une vie passionnante. Elle raconte dans ce livre son parcours depuis Bournemouth jusqu'à la forêt de Gombe et sa rencontre avec les chimpanzés.

 Résumé 


Jane Goodall est une anglaise qui était passionnée des animaux et qui l'est toujours. Petite elle observait les poules dans leur enclos pour comprendre comment qu'elles pondaient des oeufs. Ce qu'elle aime par dessus tout, ce sont les comportements : quand, pourquoi, comment tel animal fait ceci ? Sont principalement les questions qu'elles se posent depuis toujours. Pas évident de suivre des études supérieures, elle fera une formation de secrétaire car les études à Oxford étaient au-dessus de ses moyens.

Un jour, une de ses amies d'enfance lui propose de venir en Afrique, au Kenya, où ses parents avaient acheté une ferme. Ne souhaitant pas profiter de ses hôtes, elle part après 3 semaines et commence un travail temporaire à Nairobi. C'est là qu'elle rencontre Louis Leakey, un anthropologue et paléontologue qui lui propose un poste de secrétaire au musée. Nous découvrons dans son récit qu'elle a rempli son appartement d'animaux rescapés, orphelins ...
Plus tard, Louis Leakey lui propose d'aller observer des chimpanzés pour lui afin de les mettre en parallèle de l'Homme.
Après quelques mois à récolter des fonds en Angleterre, elle revient en Afrique et installe son camp dans le Parc National de Gombe à 26 ans. Elle finira par y ouvrir un dispensaire.

Elle rencontrera sur le terrain son premier mari, le photographe Hugo van Lawik, un baron hollandais. Elle quittera Gombe pour quelques années pour commencer ses études à l'Université de Cambridge et y reviendra ensuite.

Son fils, Grub, verra le jour en Afrique. Elle souligne qu'elle le surveillera et le mettra dans une cage pour le protéger des chimpanzés. Quelques années plus tard, elle divorce de Hugo et se remariera plus tard avec un anglais, Derek Bryceson, directeur du parc national de Tanzanie. Elle le perdra plus tard à cause d'un cancer.

Elle nous raconte la vie d'une famille de chimpanzés sur quelques générations en commençant par Flo (la femelle dominante). Une femelle dominante chez les chimpanzés commande les autres femelles et certains mâles adolescents. On y apprend que les petits dorment avec leur mère jusqu'à l'âge de 5 ans environ ou lorsque la mère donne naissance à un autre bébé.
Nous y découvrons également les différents chefs, le mâle dominant ou le chef de communauté au sein de cette famille.

Mais avant tout, elle découvrira  que les chimpanzés utilisent des outils eux aussi, comme par exemple David Greybeard, qui utilisera un brin d'herbe pour pêcher des termites (p.51)

Sur les derniers chapitres, elle encourage les amoureux des animaux continuer (et ça fait du bien lorsque l'on se demande si un jour ça marchera). Les chimpanzés disparaissent chaque jour du continent africain. Comme elle nous l'indique, autrefois, ils étaient dans 25 pays alors qu'à présent, ils ont disparu de 4 pays et presque dans 5 autres.

Les raisons : 
  • "les gens riches cherchant à s'enrichir d'avantage avec la vente des bois" (p.83)
  • les autochtones ont besoin de territoire. La population est plus nombreuse de part l'augmentation de la durée de vie mais aussi des naissances. Il y a le besoin de faire pousser de quoi nourrir le bétail.
  • la chasse pour la viande de chimpanzé ou "viande de brousse" alors que la chasse au chimpanzé est illégale.
  • la vente des bébés aux cirques, aux zoos, aux laboratoires de recherche médicale ou comme animaux de compagnie.  L'exportation de chimpanzé est interdite.
Elle nous explique les conditions de vie dans les laboratoires qui peuvent d'améliorer  avec le temps. Un jour on espère que les scientifiques n'auraient plus besoin d'eux pour étudier les maladies et tester les médicaments. Jane Goodall a réussi à améliorer quelque peu les conditions de vie des chimpanzés dans un laboratoire en demandant au directeur de leur donner des box beaucoup plus grands.

Bien que l'exportation de chimpanzé soit interdite, les conditions de transport pour le faire illégalement augmentent le taux de mortalité, les chimpanzés sont entassés dans de toutes petites boites.

Les chimpanzés nous ressemblent beaucoup, ils ont les mêmes maladies que nous, ce qui est la raison principale des recherches sur eux. Nous avons également les mêmes comportements. Au sein d'une famille, les chimpanzés sont "très proches et s'aident les uns les autres" (p.92).

Bien que nous soyons plus intelligents qu'eux puisque nous possédons le langage, ils sont capables de mémoriser le langage des signes et aiment peindre.

Au point de vue comportemental, ils sont comme nous, ils peuvent se montrer agressifs et cruels. Ils sont capables de tuer des chimpanzés d'une autre communauté mais ils peuvent également être très attentionnés et aimants comme le souligne Jane Goodall p.93.

Mon avis


Jane Goodall voit le monde et l'environnement comme je le vois. J'ai foi en l'être humain, il est capable du pire mais il est également capable du meilleur. Nous prenons conscience depuis quelques années que nous détruisons la nature et nous changeons petit à petit.
Nous vivons actuellement avec de l'électricité, nous utilisons des téléphones portables et ce dernier bien que n'en ayant pas eu pendant quelques années où je n'avais pas de boulot on m'a vite fait remarquer qu'il était impératif d'en avoir un. Nous faisons également des radios .... mais tout ceci n'est pas bon pour l'environnement.
L'auteur, tout comme mon prof de pharmacologie, monsieur B., a l'époque où je passais mon diplôme de préparatrice en pharmacie, souligne que les climatiseurs diffusent du poison dans l'air tout comme les réfrigérateurs et pire encore les congélateurs et grosses machines pour fabriquer des glaçons.

En ce moment, je me penche sur son projet "Roots and Shoots" que l'on peut traduire par "des racines et des pouces". Un moyen de considérer que chaque être vivant humain ou non humain a de l'importance. Pour le moment le projet n'est pas ouvert pour cette année, mais si vous êtes curieux voici le site français.

Note 


Je n'aime pas donner la note maximale mais elle mérite son 5/5
Suite à mon échec aux partiels de juin, j'avais perdu foi en mes projets, après avoir lu son livre, on va dire qu'elle m'a remis sur pied et rapidement. De plus, je prends conscience de chaque acte que je peux avoir en pensant à l'environnement direct mais également à mes enfants. Tel ou tel comportement laisse toujours une empreinte.

mercredi 14 septembre 2016

Découverte de la boutique Care'Beats + surprises

Il y a peu de temps, j'ai découvert le site Care'Beats grâce à Facebook.

Care'Beats c'est quoi ?


Il s'agit d'un site proposant des services aux animaux avec des visites à domicile, petsitting, toilettage ... dans le 92 du côté de Clamart, une bonne raison de partir en vacances l'esprit tranquille. Mais Care'Beats c'est aussi une petite boutique en ligne. Forcément, petit coup de cœur pour l'image d'entrée avec une bouille me faisant penser à celle de Darwin. Et celle qui tient tout ça est une petite crème en plus. De quoi traiter rapidement et agréablement.

Et c'est suite à un partenariat que j'écris ce billet avec le test de quelques produits de la boutique.


I - La ceinture de sécurité

Michel n'arrête pas de me dire qu'un chien en voiture doit être maintenu, attaché ou en caisse. Cela fait des années que Darwin est en liberté dans la voiture et se place soit à l'avant, côté passager, soit sur la banquette arrière, pouvant venir éventuellement à me gêner lors d'un passage de l'avant à l'arrière. Depuis que nous avons 2 minis nous, j'admets que Darwin ne fait plus de trajet en voiture.
Mais en suivant des groupes de bostonnoux sur facebook, j'ai appris que certains avaient eu des accidents de voiture et que leurs chiens avaient été soit projetés, soit s'étaient enfuis. Mais surtout étant une nana qui flippe rien qu'à l'idée de ne pas être en règle avec la loi, j'ai vite sauté sur l'occasion de tester cette ceinture et ne pas imposer une caisse à un Darwin de 8 ans d'âge. Pis bon comme nul n'est censé ignorer la loi "Tout passager doit porter une ceinture de sécurité homologuée" (art. R. 412-1 du Code de la route).

Mon avis : dès que nous l'avons reçu, nous l'avons essayé. D'une part, ça a fait un boston heureux qui adore la voiture mais qui n'en faisait plus. Il n'y a pas plus simple d'utilisation. 2 embouts différents, l'un pour le harnais (non je ne recommanderai pas le collier ici) et l'autre est la boucle de ceinture.
Pensez à bien régler la ceinture pour au cas où vous donnez un coup de frein, afin qu'il reste sur le siège.
Avec le harnais, j'admets que le chien est bien sécurisé, pour ne pas dire que j'ai du donner un coup de frein grâce au civisme d'un autre conducteur, Darwin n'a pas eu de choc au niveau de la gorge même s'il n'a pas du tout apprécié.
En tant que conductrice, je me sens également en sécurité puisque monsieur ne passe plus entre les 2 sièges avant et nous reprenons nos petites balades sans stress.
Mais surtout, je respecte la loi (je vous l'ai dit, la loi et moi ...)

Au choix, j'ai pris la rouge, plus voyante à mon goût
 L'embout pour son harnais
 Boucle de ceinture qui se clips tout bêtement
 "On n'est pas bien là ?"



II - Des comprimés relax BIOFOOD apaisant et calmant


Pour chat ou chien. Depuis le déménagement, Léon découvre les orages d'été normands et ce n'est pas un non-calme et les trajets en voiture avec lui c'est une vrai corvée. Rien que de lui dire de monter dans sa cage, il se liquéfie. Une petite friandise pour le rassurer ce n'est pas trop mal.
Celles-ci sont 100 % naturelles, pratique lors des orages, stress, socialisation, mal des transports, excitation, aboiements, hurlements, miaulements et feu d'artifice. Donner entre 2 et 6 par jour pour un chien ou pour un chat, pour un chiot ou chaton 2 à 3 par jour.

Comprimés à base de valériane et de passiflore.

Darwin qui est "très" difficile en friandise, n'en a pas laissé une miette.




III - La brosse PetZoom


Vous allez me dire "hein ?" et je vais répéter PetZoom.


Un accessoire pour toilette le chien. Vous devinerez qu'il s'agit surtout d'une brosse pour monsieur Léon aux poils longs. Léon digne border collie, n'aime pas se laver ni les sessions brossages qui lui sont pourtant utiles. Les picots permettent de masser l'animal.
Il est possible de régler la longueur du poil en appuyant sur le bouton gris.
Ensuite vous remarquerez une sorte de rasoir qui s'ajoute en haut de la brosse. Il y a 2 tailles, court ou long.
Très utile en cas de force majeure, j'entends par là des nœuds, des objets non identifiés mais collants laissés par les enfants ....

Je vous offre le bouquet photos de Léon subissant la brosse, mes chiens sont très expressifs attention.



Enfin pour donner mon avis, une brosse avant tout souple donc mon chien ne fuit pas le brossage. Et ça fonctionne, j'ai toujours des poils à récupérer sur la brosse.

Et comme je vous l'ai promis hier soir sur Facebook, il y a une petite surprise, même 2. Alors restez encore là ! 

Surprise numéro 1


Pour vous remercier d'avoir lu jusqu'au bout cet article, Care'Beats vous offre 10% de réduction pour tout achat sur le site jusqu'au 15 novembre 2016.

Code promo "Carebeats" -10% du 15.09.16 au 15.11.16

Surprise numéro 2 

Un concours pour gagner une brosse PetZoom

Pour cela, je vous invite à laisser un commentaire ci-dessous, tout en me disant quel autre genre de billet vous aimeriez lire sur le blog. N'oubliez pas d'indiquer votre adresse e-mail afin que je vous contacte pour vous demander votre adresse.

Fin du concours le 30 septembre 2016, 10h (du matin)
J'annoncerai le nom du gagnant le lendemain sur cet article.

Merci Care'Beats :)

dimanche 28 août 2016

{ Les Blogueuses s'en mêlent } Mes favoris/indispensables du moment

En août, avec les Blogueuses s'en mêlent, nous parlons de nos favoris du moment.
 
 
Je ne vous l'apprends pas, vous connaissez mon amour pour les animaux mais surtout leur comportement et le pourquoi du comment ils interagissent de telle ou telle façon. 

Mon 1er favori du moment est le livre de Jane Goodall "Ma vie avec les chimpanzés", bien que trouvé au rayon ado de la bibliothèque, j'aime beaucoup son livre et j'ai hâte de découvrir ses autres ouvrages. Jane Goodall est une anthropologue, primatologue et éthologue. Dans ce livre, elle nous raconte comment elle a pu aller étudier les chimpanzés en Afrique et le temps qu'il lui a fallu pour se faire accepter par eux.
Un livre coup de cœur, j'ai peur de le finir et de devoir le rendre à la bibliothèque, je pense me l'auto-offrir en fin d'année.
 

Indispensable n°2 : ma montre GPS, bien qu'encore interdit de course à pied pour le moment, je me fais 10 km de marche par jour (sans compter ce que l'on fait dans le quotidien).
Pratique aussi lorsque je prends le cardio sur le vélo.
http://www.suunto.com/Global/ProductImages/Suunto-Ambit3-Sport/Suunto-Ambit3-Sport-Sapphire/suunto-ambit3-sport-sapphire-action-7.jpg?epslanguage=fr-CH

Indispensable n°3 : mon réflex, avec mon projet photo du mois de septembre "une photo contre un sac de croquettes", l'appareil photo me suis quasiment partout, telle une reporter. Bref, si vous me croisez avec vous vous savez pourquoi.

Dernier et 4ème indispensable du mois : la crème anti-bouton, ici la Cleanance EXPERT de Avène. Histoire que la chômeuse que je suis puisse aller postuler sans spot et gagner en confiance en elle. Le dermatologue m'avait prescrit une autre marque qui me laisser des traces blanches sur le visage après quelques heures et l'odeur me piquait le nez. Fidèle à Avène et ne faisant aucune réaction allergique avec elle, la texture est légère et l'odeur "presque" agréable.
 

Voilà mes p'tits trucs du mois, et vous ?

Et les indispensables des autres blogueuses

mercredi 24 août 2016

{ Ciné } # 1 Ghostbusters 3

Je ne sais pas pour vous mais j'ai toujours aimé les 2 premiers films de SOS fantômes. Lorsque j'ai su qu'un 3ème volet je fus heureuse et avait très envie de le voir.

Je me suis demandée si cela était une suite, dans le genre remise de flambeau des anciens mais en fait, j'ai compris qu'une fois sur mon siège de cinéma, qu'il s'agissait d'un autre style. Les rôles sont inversés, les chasseurs de fantômes sont en 2016 des femmes et la réceptionniste est un homme.

Les avis américains m'ont fait peur, je n'ai lu que des avis négatifs, misogynes pointant un film nul et une équipe féminine qui dénature un chef d'œuvre et donc pourquoi l'appeler "Ghostbusters" ?

Personnellement, j'ai adoré, oui oui ... d'ailleurs c'est pourquoi je rédige enfin ma critique cinéma sur mon blog (bon j'avoue être encore à chaud). J'ai sûrement adoré puisque je suis quelque peu féministe sur les bords en disant qu'on vaut tout autant qu'un mec et qu'on peut faire nos blagues salaces et étant également sexiste. Oui l'égalité va jusque là.

En début de séance je me suis tout de même demandée ce que je fichais là, la première scène ressemblait fortement à un début de film d'horreur. Je suis une grosse trouillarde, les films de zombies, fantômes, meurtres, requins ... je ne regarde pas !

Les personnages

Erin Gilbert : professeur à l'Université Colombia, un chouilla coincée avec ses tenues avec son micro nœud de papillon, histoire de masculiniser la tenue qui cherche a plaire à ses pairs.
Plus jeune, elle a écrit un livre sur les fantômes avec Abby dont elle pensait avoir brûlé tous les exemplaires.

Physicienne des particules, créature académicienne, guerrière spectrale

Abby Yates : après avoir écrit un ouvrage sur le paranormal et plus particulièrement les fantômes avec Erin, elle a continué a exercer dans ce domaine. Boute-en-train du groupe, c'est elle qui lance l'équipe sur la chasse aux fantômes.


Chercheuse du paranormal, scientifique surnaturelle et piège des entités.

Jillian Holtzmann : le personnage déluré du groupe et forcément ma préféré. Totalement décalée dans ses propos mais également dans son look. Elle fabrique les pièges et les armes pour la chasse aux fantômes.

Ingénieur nucléaire, experte en munition et dompteuse de protons.

Patty Tolan : la dernière recrue du groupe. Seule non scientifique mais elle connaît New-York comme sa poche.

Poursuit les fantômes, historienne municipale et commando métaphysique.


Kevin : le secrétaire des Ghostbusters. Encore un personnage totalement décalé mais qui nous fait bien sourire. Après le mythe de la secrétaire blonde un peu niaise, voilà que Thor a rangé sa cape et a du devenir marteau lui-même.


L'histoire

Alors qu'elle pensait avoir brûlé tous les livres qu'elle avait écrit avec Abby et s'attendant à devenir titulaire dans l'Université où elle enseigne, Erin reçoit une visite surprenante dans sa salle de cours. En effet, un vieil homme, historien, vient la voir au sujet d'un manoir hanté (on voit la scène en tout début de film). Bien entendu, il lui montre une édition de son livre, souhaitant tourner la page et régler ce souci de publication sans son accord, elle va voir Abby.
Abby n'a pas stoppé son envie de trouver des fantômes et lui présente ses travaux et Jillian qui travaille avec elle.

C'est ainsi qu'elles partent toutes les 3 sur le manoir soit disant hanté, rencontrent le fameux fantôme et filment cette rencontre.


Mais la vidéo faite par les filles est publiée sur un site du paranormal et cela ne plait guère au doyen de l'Université où Erin travaille et la renvoie. Suite à cela le trio se fait réellement.

Elles rencontreront Patty en étant à la recherche de leur second fantôme, dans un tunnel du métro et finiront par la recruter, bien que non scientifique, elle ajoute une touche excellente au quatuor (notamment avec la voiture qui est en fait le corbillard de son oncle et la séance d'exorcisme).

Elles auront également leur secrétaire, Kevin, loin d'être une secrétaire comme les autres, c'est le secrétaire "canon" pas forcément compétant dans sa tâche.

Mannequin a ses heures
 Et ses lunettes sans verres car ça se salit rapidement

Bref. Nous avançons dans l'histoire, nous découvrons le méchant et nous avons droit 2 personnages possédés. Dont une session Exorciste façon Patty.


Pour ne pas en dire plus, je vous recommande de voir cette réadaptation, certes féminine, mais remise au goût du jour. Ce n'est pas une raison pour virer mes DVD des 2 premiers volets. C'est un peu comme les Batman et Spiderman, ça fait bizarre mais ça reste tout aussi génial. Maintenant, nous découvrons des entités dans des salles de concert et ça donne son effet et on a droit au selfie.

Et bien-sûr, le film n'oublie pas ses anciens acteurs qui apparaissent dans ce volet (merci Hitek pour le montage photo) :
Bill Muray : devient Martin Hess, un professeur septique

Dan Aykroyd : devient le chauffeur de taxi

Ernie Hudson : devient l'oncle Bill, le fameux croquemort

Sigouney Weaver : devient Rebecca Gorin

Annie Potts : devient la réceptionniste de l'Hôtel Mercato

Harold Ramis : étant décédé, il apparaît sous forme d'un buste de bronze près de l'Université où Erin travaille (à noter que je n'ai pas fait attention sur le coup).

Pour conclure, je vous laisse la bande annonce de Ghostbusters 3


samedi 13 août 2016

{ Lecture } # 9 Le Livre de la jungle de Rudyard Kipling

Depuis mon déménagement en Normandie, j'ai découvert les Boîtes à Lire (bien que j'en avais entendu parler). Le concept est d'emprunter ou d'échanger un livre dans une boite, style bibliothèque, mais dans la rue. Je me suis fait une petite sélection et il me faut juste le temps de les lire tous.

J'ai donc découvert dans la Boîte à Lire le fameux livre du Livre de la jungle. En l'annonçant à quelques copines, elles ont rit en pensant qu'il s'agissait du livre pour enfant version Disney. 


Bien que Disney respecte l'histoire de Mowgli, le livre contient bien d'autres histoires et ce sont ces autres histoires qui m'ont le plus captivées. Il y a donc 7 récits dans ce livre dont 3 concernant uniquement Mowgli.


Parties sur Mowgli :
  • "Les frères de Mowgli" Mowgli a été volé dans un village par Shere Khan, le tigre bien connu. Il est finalement sauvé par un clan de loups mais surtout par la panthère Bagheera et l'ours Baloo.
  • "La chasse de Kaa" Bien connu encore du dessin animé, Kaa, le grand serpent. Dans le livre, Kaa aidera Bagheera et Baloo a sauver Mowgli de l'emprise des singes, les Bandar-log. On assistera surtout au grand repas de Kaa sur le final.
  • "Au tigre, au tigre" Mowgli quitte le clan des loups, dont certains suivent Shere Khan. Il arrive a un village où une dame semble reconnaitre les traits de son mari en Mowgli et donc son enfant disparut. Mowgli apprend le langage de l'Homme et devient berger du village en gardant un troupeau de buffles. Il sera confronté au chasseur du village, Buldeo, au sujet de Shere Khan. D'ailleurs, ce dernier cherche Mowgli pour finir son travail. Un jour, Mowgli sera averti par un de ses frères (loup) que le tigre n'est pas loin et décide de le prendre au piège pour le tuer lui-même. Ce qu'il fera mais le chasseur souhaitera lui prendre la peau du tigre afin de toucher à la récompense et donner une malheureuse roupie. Mais en rentrant au village, il se fait traiter de sorcier et fini par fuir le village et quitter ainsi sa mère.

Les 4 autres contes :




  • "Le phoque blanc" Ici, nous suivons les aventures de Kotick, le phoque blanc, car les autres sont plus foncés. Il assiste au massacre des siens par les hommes et cherchera une terre pour garder les autres phoques en vie. Beaucoup de traversés en mer.
  • "Rikki-tikki-tavi" Mon histoire préférée, une mangouste se fait adopter par une famille de colons britanniques en Inde. Elle protégera les membres de la famille de l'attaque de plusieurs serpents dont un couple de cobra. La femelle ayant pondu ses œufs sur le terrain, la mangouste fera tout pour les exterminer mais arrivera t-elle à éviter la mort d'un humain ?
  • "Toomai des éléphants" Encore une belle histoire, un petit cornac souhaite guider son éléphant dans le cortège royal mais pour ça il lui faudra voir la danse des éléphants. Mais personne n'arrive à voir ce spectacle. Une nuit, il verra son éléphant partir pour la salle de bal au milieu du clairière.
  • "Service de la Reine" Encore un coup de cœur pour cette histoire. Ici, nous sommes dans la peau d'un anglais qui comprend le langage des animaux.Un soir alors que certains animaux s'agitent, il les observe et les écoute. Se plaignant des guerres, de ceux qui partent en premier au front ou ceux qui sont utilisés pour protéger leur homme en se mettant devant. Une soirée entre un cheval de troupe, un jeune mulet, un chameau, des bœufs de batterie et Double-Queue, l'éléphant.

CONCLUSION

Une belle découverte cette œuvre de Kiplinng, j'aime beaucoup me plonger dans la tête des animaux et me laisser bercer par la magie de l'auteur. Le début a été difficile de part sa façon de s'exprimer mais en continuant on fini par si faire, le livre a été écrit en 1894. Notons que Kipling est un britannique qui est né et à vécu en Inde.
J'ai donc reposé mon livre là où je l'avais pris tout en laissant une petite note sur un post-it et je fut ravie de voir qu'il a été emprunté à nouveau après.

NOTE

4/5
Je n'ai pas eu de coup de cœur pour la grande partie consacrée à Mowgli, ce qui fait que j'ai beaucoup eu de mal à démarrer la lecture.

OU LIRE

En faisant quelques recherches, j'ai trouvé son livre et bien d'autres encore car il ne s'était pas arrêté là, sur un site Internet : http://kiplinginfrench.free.fr/TJBtable.html

LinkWinthin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...